Le zingage électrolytique 2/2 : quelles étapes ?

Nos actualités
 > 
 > 
Le zingage électrolytique 2/2 : quelles étapes ?

Le zingage entraine la formation d’une couche métallique de zinc sur les pièces en aciers ou en fontes. Le zingage est notamment préconisé pour le traitement de pièces mécaniques usinées, constituant les machines industrielles.

Chez Stoca nous effectuons un à trois rinçages après chaque traitement pour préparer au mieux la pièce à traiter.

L’électro-zingage, le procédé le plus courant

L’électro-zingage est utilisé pour ses multiples avantages, sa résistance à la corrosion, son rôle de base de peinture d’accroche ainsi que pour son aspect esthétique. De plus il est pratiqué dans de nombreux domaine de  industries (automobile, construction navale, visserie, boulonnerie).

Le zingage étape par étape

Le zingage électrolytique ou électro-zingage ou encore galvanisation à froid est une technique de traitement  sur acier qui nécessite au préalable le nettoyage des pièces. La préparation de la surface à traiter se déroule en deux étapes : dégraissage et décapage, chacune suivie d’une phase de rinçage. Les pièces sont ensuite trempées dans un bain alcalin, Stoca utilise un procédé de traitement sans cyanure, constitué de zinc et de soude. Notre une chaine automatisée gère les rajouts de zinc et de soude ainsi que la durée des bains.

Le mode d’attache en fonction du type de pièce

Ce sont la géométrie, les dimensions et la quantité de pièces à traiter qui permettent de définir le mode d’attache pour le traitement. Les deux principaux procédés sont :

  • le traitement en vrac ou au tonneau (l’ensemble des pièces tournent dans un tonneau dans le bain de zinc), il s’applique pour les pièces de petites tailles, solides pour des moyennes à grandes séries,
  • le traitement à l’attache, pour les pièces unitaires, fragiles et/ou de grandes dimensions.

Suite au zingage, chez Stoca, on effectue une finition passivation au Chrome 3 pour renforcer davantage la durabilité des propriétés anticorrosives.

Une finition par passivation

Interdiction du chrome VIComplété par une étape finale de passivation, le zingage électrolytique est aussi appelé « zinc-chromatisation ». La totalité du processus est réalisé par nos soins dans le respect total de l’environnement, et conformément à la directive RoHS.

En effet, après le zingage nous pouvons appliquer aux pièces en acier une finition par passivation. On immerge la pièce à traiter dans un bain de à base de Chrome 3, permettant ainsi de renforcer les effets du zingage concernant la protection contre la corrosion. Il existe plusieurs niveaux de passivation. Chez Stoca nous réalisons deux types de passivations : intermédiaire et renforcée. La passivation trivalente renforcée est celle qui garantie la meilleur tenue dans le temps, permettant ainsi d’éviter aux pièces traitées d’être impactées par la corrosion. Les pièces trempées dans les bains de passivation sont traitées au tonneau (en vrac) ou suspendues (à l’attache).

Pour aller plus loin

Découvrez la première partie de cet article : Le zingage électrolytique : quels avantages ?