Le test au brouillard salin, utilité et méthode 1/2

Nos actualités
 > 
 > 
Le test au brouillard salin, utilité et méthode 1/2

Quel est le but de l’essai au brouillard salin ?

Le test au brouillard salin, aussi appelé essai au brouillard salin, est une méthode industrielle très répandue servant à contrôler la qualité des revêtements métalliques.

A quoi sert le test au brouillard salin ?

Concrètement, l’essai au brouillard salin est une méthode standardisée qui permet d’évaluer la résistance des métaux à la corrosion. Que les pièces soient avec ou sans revêtement, cet essai a pour but de connaître les limites des protections contre la corrosion.

Le test au brouillard salin est donc une méthode de contrôle qualité des revêtements métalliques qui est utile pour détecter les discontinuités des pores ou autres types de défauts liés au revêtement. L’anodisation, traitement de surface dédié à l’aluminium, peut par exemple être testée dans une chambre d’essais au brouillard salin.

 

 

Les types d’essais au brouillard salin

Il existe 3 grands types d’essais au brouillard salin qui s’appliquent selon les revêtements à tester.

  • NSS : Il s’agit d’un test au brouillard salin neutre dédié à certains revêtements métalliques comme l’anodisation ou la protection cathodique.
  • AASS : Essai au brouillard salin acétique qui est utilisé particulièrement sur les revêtements décoratifs de cuivre/nickel/chrome ou nickel/chrome.
  • CASS : Test au brouillard salin cupro-acétique que l’on utilise principalement pour les revêtements décoratifs identiques à ceux du test AASS.

La finalité de ces différents tests reste toutefois la même, ils permettent d’observer le comportement des pièces métalliques et d’estimer leur durée de résistance face à la corrosion.

Chez Stoca, nous utilisons le test au brouillard salin pour nous assurer de la qualité des traitements de surface que nous effectuons pour vous.

Pour en savoir plus sur notre métier, cliquez ici.