Le test au brouillard salin, utilité et méthode 2/2

Nos actualités
 > 
 > 
Le test au brouillard salin, utilité et méthode 2/2

Comment fonctionne le test au brouillard salin ?

Les pièces métalliques à tester seront disposées dans une chambre d’essai, où une solution salée sera vaporisée à une certaine température et durant un temps défini.

chambre de test au brouillard salin
15 juillet 2020 • Métaux et traitement des métaux

Équipement pour les tests au brouillard salin

La chaleur, l’humidité et la corrosion sont des facteurs aggravants pour la fragilisation des pièces métalliques. Le test au brouillard salin recrée, de manière précise et contrôlée, les conditions favorisant la corrosion des pièces.

Pour la réalisation des tests au brouillard salin, on utilise ce qu’on appelle « une chambre d’essai de corrosion au brouillard salin ». Il s’agit d’une machine hermétique recevant une certaine quantité de pièces métalliques, et qui est capable de reproduire les conditions climatiques favorable à l’apparition de la corrosion.

Ces enceintes sont conçues pour réaliser des essais en corrosion sous atmosphère saturée en brouillard salin. Elles permettent une standardisation et une fiabilité accrue des tests réalisés.

Déroulement de l’essai au brouillard salin

Pour réaliser un test au brouillard salin, il faut donc placer les pièces métalliques à évaluer dans la chambre d’essai et paramétrer la machine qui recréera les conditions idéales pour un phénomène de corrosion accéléré. On règle alors les paramètres de la chambre d’essai :

  • Concentration de la solution salée et la pression utilisée
  • Température de l’habitacle
  • Le pH

Tout doit être reproductible pour la fiabilité des résultats.

Durant ce test, les revêtements métalliques perdent leurs propriétés de protection en un certain temps. La durée de l’essai au brouillard salin dépendra surtout de la qualité du revêtement à tester. Cela peut aller de 6h à plus de 1000h en continu en fonction de la résistance des métaux à la corrosion.

Les normes du test au brouillard salin

Comme la plupart des tests qualité, l’essai au brouillard salin est soumis à différentes normes.

La norme la plus complète est la norme ISO 9227 qui regroupe l’ensemble des modes opératoires des 3 tests cités plus haut (NSS, AASS, CASS), plus une méthode pour caractériser l’agressivité de la chambre sur la plaque d’acier.

La norme DIN 50 021 regroupe également les 3 modes opératoires des tests NSS, AASS, CASS.

Il existe ensuite une norme spécifique pour chaque type de traitement :

  • Pour le NSS, test au brouillard salin neutre : norme ASTM B 117-85
  • Pour l’AASS, test au brouillard salin acétique : norme ASTM B 287-14
  • Pour le CASS, test au brouillard salin cupro-acétique : norme ASTM B 368-85

Chez Stoca, nous utilisons le test au brouillard salin pour nous assurer de la qualité des traitements de surface que nous effectuons pour vous.

Pour en savoir plus sur notre métier, cliquez ici.